BURUNDI~Magazine

A Positive View of BURUNDI: Le MAGAZINE le plus visité de l'Afrique

Le Rassemblement des Démocrates Burundais se joint au peuple burundais en ce moment de detresse

     Mes Chers Compatriotes,                           

Jeremie Minani est Candidant  potentiel des presidentielles de 2015 au Burundi.

Jeremie Minani est Candidant potentiel des presidentielles de 2015 au Burundi.

Le Rassemblement des Démocrates Burundais a appris avec consternation l’incendie qui a détruit le marché central de Bujumbura, le 27 janvier 2013 et exprime sa solidarité envers le peuple burundais et particulièrement les victimes de cette tragédie.

Le Rassemblement des Démocrates Burundais appelle le peuple burundais à la solidarité car dans l’histoire de l’humanité, aucun peuple n’a pu surmonter des drames de ce genre sans agir ensemble avec  une même détermination.

Notre solidarité a toujours été notre force et elle doit être notre force aujourd’hui devant ce drame.

L’expérience a toujours montré que le peuple burundais peut être à la hauteur de ses difficultés. Mais pour y arriver, nous devons comprendre que si un seul burundais tombe par terre, c’est tout le peuple qui tombe.  Nous devons par la suite nous tirer les mains pour nous relever ensemble et continuer notre chemin vers un Burundi où il est bon de vivre.

Le Rassemblement des Démocrates Burundais demande au peuple burundais de continuer à participer à la vie économique de leur pays et à continuer d’avoir confiance dans leurs dirigeants. Certes le marché central de Bujumbura était le poumon de notre économie mais pas sa source. Nous devons alors garder espoir et penser à la reconstruction tout en nous rassurant que les commerçants restent  là où  ils étaient avant l’incendie.

Pour le moment, notre priorité immédiate doit être  de rassembler une aide urgente  pour aider les sinistrés de ce drame à reconstituer leur vie normale.

Le  Rassemblement des Démocrates Burundais demande aussi au gouvernement de faire une enquête indépendante d’une manière  urgente  pour déterminer les causes de cette catastrophe et surtout de trouver les responsables  des failles inexcusables observées  dans sa prévention et/ou sa gestion.

Au lieu de faire des navettes en cravate sur le lieu du drame, nos dirigeants doivent s’assurer que nos équipes de secours sont  en alerte 24h/24 afin de secourir toute personne dans le besoin et surtout qu’ils disposent des moyens suffisants pour protéger le peuple et la Nation entière.

De l’avis du Rassemblement des Démocrates Burundais, il est complètement inacceptable que notre pays ne dispose pas des moyens matériels pour faire face un incendie alors que nous disposons d’une multitude de programmes et institutions inutiles comme le Sénat, les vice-présidences, la Cour des comptes, la Cour anti-corruption, une dizaine de ministères, l’institution de l’ombudsman, les gouverneurs de provinces, auxquels sont affectés des milliards de dollars du contribuable burundais.

C’est pourquoi, au lieu de commencer à demander des aides extérieures comme l’a suggéré le Conseil National de la Sécurité,  le Rassemblement des Démocrates Burundais propose la diminution du train de vie de nos dirigeants et l’abolition de ces institutions et programmes inutiles afin de consacrer les fonds publics ainsi économisés (plus de 350 millions de dollars par an) aux programmes prioritaires incluant l’assistance aux victimes du drame de ce dimanche, la stabilisation de notre économie ainsi la protection de notre population et de notre agréable Nation.

Le gouvernement doit tirer les leçons de ce drame et arrêter des  mesures urgentespour protéger notre population et de notre agréable Nation car depuis longtemps, il a été dénoncé que dans notre pays, les services de secours n’interviennent jamais à temps quand ils sont sollicités.  D’ailleurs le plus souvent, même les numéros de téléphones d’urgence ne fonctionnent pas ou tout simplement personne n’est là pour répondre.

Les parlementaires doivent se pencher d’une manière urgente sur une législation moderne et efficace dans le domaine de la protection civile afin non seulement  de prévenir et/ou gérer efficacement les catastrophes mais aussi de d’assurer la protection et la sécurité du peuple et de notre agréable Nation.

Enfin, le Rassemblement des Démocrates Burundais se  joint au peuple burundais  pour remercier  tous ceux qui se sont donné corps et âme pour limiter les dégâts tout particulièrement nos excellentes forces de sécurité ainsi que  le peuple généreux du Rwanda.
Pour  le Rassemblement des Démocrates Burundais

MINANI JEREMIE

Président a.i

En annex, retrouvez la video resumant l’ambiance au tour de l’incendie du Grenier general du Burundi.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 30 janvier 2013 par dans Liens / Burundi Mag, Politics.

Editorial line

1. Who we are?

Burundi-Magazine is an informative and analytic site created by young Burundian intellectuals and published exclusively online.

Burundi-Magazine is a forum of youth and Burundi intellectuals from political realms, academia, civil society, religious denominations, businesses and various professions.

2. Vision :

" LE BURUNDI PAISIBLE ET PROSPERE"
" THE PEACEFUL AND PROSPEROUS BURUNDI"

3. The Motto

The motto of Burundi-Magazine is inspired by the Outlook of Prince Louis
Rwagasore, the hero of Burundi Independance, who was given a noble goal:
"The performance of a difficult but exciting: “a peaceful, happy and prosperous Burundi “.

4. Mission

Burundi-Magazine will therefore strive to promote the values
Of peace, unity, solidarity, integrity, good governance practices, leadership and entrepreneurship through its sharpened pen.

Burundi Magazine on twitter

%d blogueurs aiment cette page :